Afin de lutter contre la pandémie COVID-19 et de vous accueillir en toute sécurité, les centres Méthode Laurand renforcent leurs mesures d'hygiène : rendez-vous individuels, port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition, et mise en place des gestes barrière.

Pourquoi choisir le métier de sage-femme?

Les avantages d’être sage-femme dans le réseau ML

Pourquoi choisir le métier de sage-femme?

Description du métier de sage-femme, maïeuticien :

Le métier de sage-femme est une profession très féminisée. Les sages-femmes ou maïeuticiens interviennent tout au long de la grossesse :

  • au cours de la grossesse l’alimentation de la maman est l’un des sujets importants abordés par la sage-femme. En effet, les futures mamans doivent  adopter une reconversion professionnelle sage femmealimentation qui leur permettra d’apporter tous les nutriments essentiels au bon développement  du foetus.
  • avant l’accouchement : les sages-femmes préparent les futures mamans à l’accouchement. Les séances de préparation à la naissance combinent exercices de relaxation, de respiration et conseils nutritionnels. Ces RDV sont donc très appréciés des mamans.
  • pendant l’accouchement et dans les premiers jours de la naissance, elles prescrivent les examens nécessaires au bon déroulement de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couche.
  • après l’accouchement, ils s’occupent du nouveau-né, vérifient qu’il soit en bonne santé. Les sages femmes surveillent également le rétablissement de la maman, puis la conseillent sur l’allaitement et l’hygiène du bébé. Elles forment les mamans à mieux appréhender leur  nouveau rôle.

Le parcours pour se former au métier de sage-femme / maïeuticien

Pour devenir sage-femme, il faut obtenir le diplôme d’État de sage-femme  Celui-ci se prépare en 5 ans après le baccalauréat. A la fin de la première année de PACES (première année commune aux études de santé), un concours d’entrée très sélectif (seulement 10 à 15 % de réussite) est organisé par les écoles de formation qui sont rattachées au CHU.  Un numérus clausus (environ 1000 places) limite l’accès aux écoles.

Débouchés pour les sages-femmes

Les sages-femmes exercent majoritairement en milieu hospitalier, seules 10% choisissent d’exercer en cabinet médical. Mais pourquoi choisir le métier de sage-femme quand on sait qu’il y a aussi des aspects de la profession difficiles (l’accouchement par exemple n’est pas un moment facile à vivre). Ainsi certaines sages-femmes choisissent d’exercer en cabinet libéral. Elles axent alors leurs interventions sur l’accompagnement de la maman, les conseils et la prévention. Elles choisissent par conséquent des formations complémentaires pour élargir leurs compétences et proposer un accompagnement plus complet et personnalisé à la femme enceinte : thérapies manuelles, haptonomie, sophrologie…

Enfin, il existe la possibilité d’intégrer un réseau tel que la Méthode Laurand pour avoir une approche différente de l’activité de sage-femme.