Foire Aux Questions : réponses à vos questions

>> Le statut libéral (professionnel de santé) est-il compatible avec celui  de franchisé ?

Si vous êtes professionnel de santé, vous n’aurez pas à changer de statut.

>> Existe-il des solutions pour financer mon projet ?

La plupart de nos franchisés recourent à l’emprunt bancaire pour financer une partie de leur projet de reprise ou de création.

De nombreuses solutions sont à la disposition des créateurs et des repreneurs, à titre d’exemple, sans être exhaustif :

  • Prêt à taux zéro et sans garantie Nacre
  • Aide à la reprise et à la création d’entreprise (Arce) versée par Pôle emploi
  • Aide à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi handicapés  (l’Agefiph)
  • Prêts d’honneur à taux zéro accorde aux créateurs et repreneurs pour financer leurs fonds propres et le besoin en fonds de roulement (BFR) de départ. Ils sont proposés et accordes par différents réseaux de financement et d’accompagnement.
  • Concours pour la création d’entreprise organisés par les collectivités locales
  • Les dispositifs BPI France

Le site officiel recense les aides disponibles à la création ou la reprise d’entreprise.

>> Quel est le délai entre la prise de contact et l’ouverture d’un centre ?

Le délai est variable d’un porteur de projet à l’autre .Il dépend des paramètres suivants :

  • Disponibilité dont le porteur de projet dispose pour travailler sur son projet
  • Recherche d’un local : peut également s’avérer difficile dans certaines villes
  • Financement : en fonction de son apport personnel, le porteur de projet devra étudier différents modes de financement. Certains dispositifs peuvent parfois prendre du temps (dépôt de dossier, passage devant une commission, validation…)
  • En cas de reprise d’un centre, la négociation entre le vendeur et le repreneur peut rallonger les délais, sans compter le temps nécessaires aux formalités administratives.

Au sein du réseau Méthode Laurand, nous observons que les porteurs de projet mettent entre 4 et 6 mois pour faire aboutir leur projet.

>> Quelle est la part des hommes au sein du réseau Méthode Laurand ?

Le réseau Méthode Laurand aimerait pouvoir accueillir plus d’hommes au sein de son réseau. Les hommes qui possèdent un centre au sein du réseau réussissent aussi bien que les femmes.

>> Est-il nécessaire de posséder un diplôme de diététicien  pour intégrer le réseau Méthode Laurand ?

Nous recherchons prioritairement des personnes ayant une formation ou un diplôme dans le secteur de la nutrition. Toutefois, nous ouvrons la sélection à d’autres profils car nous dispensons une formation de 4 semaines. En revanche, les connaissances en nutrition sont évaluées en début et fin de formation. Il est donc nécessaire d’avoir de bonnes bases et de fournir un important travail au cours de la formation. Se former en continu, reste cependant indispensable, pour comprendre les avancées de la recherche.

>> Comment se renseigner sur le mode de fonctionnement de la franchise ?

Choisir une franchise comme partenaire offre des avantages mais aussi des contraintes. Franchiseur et franchisé ont des obligations l’un envers l’autre. Avant de s’engager il est important de se renseigner : la Fédération Française de la Franchise (FFF) est une excellente source. Le réseau Méthode Laurand s’engage également à respecter le code de déontologie de la franchise à toutes les étapes.

>> Quel est l’âge idéal pour intégrer le réseau Méthode Laurand ?

Il n’y a pas d’âge idéal. Dans le réseau toutes les générations sont représentées. Ce qui compte avant tout c’est la détermination, le dynamisme, la capacité à nouer une relation forte avec sa clientèle, l’envie de progresser et d’apprendre pour être à l’écoute des autres. La maturité est un également un atout indispensable car les conseillers doivent être capables de prendre du recul pour analyser chaque cas personnel.

>> La création en franchise est-elle vraiment  différente d’une création hors franchise ?

Créer en franchise est probablement plus simple :

  • Le concept  que vous avez chois a déjà été testé et il fonctionne
  • Le franchiseur a conçu des outils de commercialisation
  • Le franchiseur propose en général un accompagnement aux futurs franchisés sur le plan comptable, juridique, RH….
  • Certains réseaux  sont référencés auprès des pôles franchise bancaires, ce qui  facilite  l’octroi de crédit…

La Fédération Française de la Franchise a réalisé une étude complète pour connaître l’impact du secteur sur le plan économique.

La création en franchise n’échappe pas aux règles générales :

  • Étude de marché
  • Business plan
  • Recherche de financement
  • Plan de communication

Comme tout projet de création, un accompagnement en local par la CCI est vivement recommandé !