Reprendre ou créer son entreprise

Reprendre ou créer son activité : un dilemme pour le futur chef d’entreprise.

Reprendre ou créer son entreprise est avant tout le moyen de travailler pour soi et de se libérer de la hiérarchie. Créer ou reprendre une entreprise est considéré comme une vraie source d’épanouissement professionnel, à condition de réfléchir à son projet avant de se lancer

En effet la création ou la reprise d’une entreprise est une aventure qu’il ne faut pas mener seul :

Reprendre ou créer son activité

  • les Cci,
  • les chambres des métiers,
  • le CRA (Association nationale pour la reprise d’entreprise),
  • les boutiques de gestion,
  • les réseaux de franchise,
  • les associations,
  • et d’autres encore,

proposent toujours un accompagnement aux créateurs. Cet accompagnement favorise réussite et pérennité pour l’entreprise. Il s’agit en général d’un accompagnement gratuit. Vous bénéficiez ainsi de conseils de professionnels ou / et l’expérience de créateurs sur des aspects de la création que vous ne maîtrisez pas forcément :

  • juridiques
  • financement
  • communication
  • commercialisation
  • détermination d’un fournisseur
  • recrutement …

Reprendre ou créer son entreprise : comment faire le choix ?

La création ou la reprise en franchise apparaît souvent comme une solution plus facile et plus sûre à condition de reprendre une entreprise déjà rentable et en plein essor. Dans ce contexte-là, les banques sont plus enclines à prêter, la clientèle est présente, le besoin en trésorerie est en général inférieur (pas besoin de financer le lancement de l’activité qui peut durer 2 à 3 ans) , le repreneur peut en général se rémunérer dès les premiers mois …

En outre, un repreneur n’a ni à chercher les outils de travail qui lui sont nécessaires, ni à recruter, ni à trouver les moyens d’attirer la clientèle. La reprise d’une entreprise commerciale s’accompagne également de la transmission du fichier clients actualisé.

Toutefois reprendre une activité comporte des risques liés à la nature de l’activité que l’on reprend , à la qualité de la relation que l’on instaure avec le personnel, les fournisseurs et les clients existants (une érosion est toujours prévisible), à la charge de travail qui est parfois sous-estimée par le repreneur.

Financer la création et la reprise d’une entreprise

Des dispositifs de financement existent, que l’on veuille reprendre ou créer son entreprise (y compris en franchise). Le portail « guichet-entreprises.fr » répertorie l’ensemble des aides publiques. Les aides régionales viennent dans certains cas compléter les aides de l’état, demandez conseil auprès du Conseil Régional.

Les jeunes adultes et les femmes peuvent prétendre à des moyens de financement dédiés. Renseignez-vous !

De même, certains dispositifs s’adressent plus particulièrement aux demandeurs d’emploi. Votre conseiller pôle emploi est le bon interlocuteur pour vous orienter vers les organismes financeurs.

Quelque soit votre profil, le réseau Méthode Laurand  vous accompagne.